Aux sources de l'a´kido

Aux sources de l'a´kido

Samedi 22 avril

Lever à 5h45 pour aller assister à la prière du moine au temple Maniden. Cela nous permet d’entrer dans la salle de prière, qui n’est jamais ouverte d’habitude, où se trouve la statue du bouddha. Bien sûr les photos sont interdites.

Petit déjeuner japonais copieux à l’auberge. Puis une voiture vient prendre nos bagages pour les ramener à la gare du téléphérique.

Nous reprenons les voitures pour nous rendre au port d’Himeji prendre le ferry pour Shodoshima. Les japonais s’arrêtent dans un centre commercial pour acheter des boissons et des gâteaux. Nous en profitons pour manger un croissant.

Le bateau part à 13h. A bord, nous mangeons l’excellent bento (pique nique) livré le matin au parking du téléphérique par le restaurant où nous avons mangé le vendredi. L'organisation japonaise est sans faille et les smartphones tournent à plein régime.

 

Dès l'arrivée, nous nous changeons et nous rendons au dojo situé sur la plage et ouvert sur le Pacifique. Il faut installer les tatamis et visser la planche d'extrémité dans le parquet du gymnase. Alors çà, en France ça ne serait pas possible ..... 

 

3 heures de cours avec Guy senseï et Sato senseï qui fait un cours d'arme pendant que les hirondelles visitent le dojo.

 

Retour à l'hôtel par la plage où nous avons préparé une chasse aux oeufs pour nos amis japonais, qui courent partout, soulèvent les branches, les cailloux, creusent le sable  ..... dans de grands éclats de rire. Certains se poussent dans l'eau et la trouvent plutôt froide, Christian se baigne.

 

Après un bon bain chaud, le repas traditionnel est servi à 19 h. Il est généreusement arrosé d'une variété  de grands crus du beaujolais arrivés sans casse dans nos valises et qui recueillent un franc succès.

 

Puis  tout le monde enfile son yukata pour une soirée conviviale avec bière japonaise, saké et spécialités locales. Mention spéciale pour le calamar séché qui embaume la pièce et dont le plat circule de main en main, sans beaucoup se vider à notre goût.

 

On porte des toasts, on chante, on échange des cadeaux, puis on va se coucher bien fatigués.

 



23/04/2017
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour